Bischwihr

Le village se trouve sur l'emplacement d'une ancienne route gauloise, comme en témoignent quelques bornes milliaires qui jalonnent encore la contrée. Au XIIe siècle, le village est une dépendance de l'évêque de Bâle et ce n'est qu'à partir de cette époque que le village est nommé précisément. L'évêque y perçoit la dîme et y possède des terres. Des couvents sont également possessionnés dans le bourg : celui de Sainte-Croix-en-Plaine, d'Unterlinden et de Sainte Catherine à Colmar, de même que le chapitre Saint-Martin, les chevaliers et les dominicaines et les chevaliers de Saint-Jean. Plus tard, c'est le seigneur de Horbourg qui administre le village. Puis vers 1324, le village passe entre les mains des comtes de Wurtemberg qui le confient en fief au Seigneur de Ribeaupierre qui à leur tour le cèdent aux nobles de la famille des Rathsamhausen. En 1400, les Horbourg confient de nouveau le village à Smassman de Ribeaupierre. Au début du XVIe siècle, le Dinghof - cour domaniale - est aux mains de Jacques de Rottemburg et de sa femme. La Réforme est introduite dans le village jusqu'alors catholique en 1536. La reconquête catholique n'a lieu qu'à partir de 1687 après la guerre de Trente Ans. L'intendant de Louis XIV, Louvois, exige le patronage sur l'église, ce qui contraint les protestants à se rendre dans le village voisin de Fortschwihr pour assister au culte. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le village est l'objet de violents bombardements lors des combats de la poche de Colmar, en 1945.
Blason de Bischwihr

Le plan de Bischwihr

A NE PAS MANQUER

Maison de 1755

55 Grand-Rue

Les deux églises de Bischwihr

Avant 1852, une seule église accueillait les deux cultes protestant et catholique au même endroit (église simultanée). Le préfet refusant la rénovation de la protestante et l’édification d’une église neuve pour les catholiques, il fut décidé la construction de deux nouvelles églises dans un souci de stricte égalité. D’où les styles très proches des deux édifices. Pour les édifier, il aura fallu vendre l’intégralité de la production de bois de toute la forêt du Niederwald voisine.

Suggestion de balade à Bischwihr

Sentier de la foulque

1h30 - 4 km

Avec un départ à l’arrière de l’église catholique, suivez l’adorable foulque qui sera votre guide lors de cette balade. En quelques étapes, le canal de Colmar, les paysages du Ried, la faune et la flore n’auront plus de secrets pour vous. Alors profitez de votre promenade en famille au fil de l’eau.


Office de Tourisme de Colmar et sa région

Place Unterlinden
68000 COLMAR - FRANCE
Mentions légales

Horaires d'ouverture

Ouverture de l’Office de tourisme de Colmar et sa région :

(Horaires jusqu'au 12 février)
Lundi au samedi de 9h à 13h et de 14h à 17h
Fermé les dimanches

Mesures sanitaires anti-covid

Nous avons mis en place des mesures sanitaires pour vous garantir une meilleure sécurité lors de votre passage dans nos locaux.

  • Accueil réaménagé
  • Gel à l'entrée
  • Sens de circulation
  • Plexiglas au comptoir
  • +33 (0)3 89 20 68 92
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
We use cookies
Ce site web active par défaut des cookies pour des outils de mesure d'audience et des fonctionnalités anonymes. Vous pouvez configurer votre navigateur afin de bloquer ou être informé de l'existence de ces cookies. Ces cookies ne stockent aucune information d’identification personnelle. L'Office de Tourisme s'en sert pour évaluer si son site est optimisé et répond à vos attentes. Nous mesurons notre audience en utilisant des solutions spécialisées. Toutes les informations collectées par ces cookies sont agrégées et donc anonymisées.